Retour en haut

SOUFFRANCE PHYSIQUE AU TRAVAIL | PRENDRE SOIN DE SA POSTURE

Aujourd’hui on embarque dans le monde merveilleux des douleurs articulaires et musculaires au travail avec Mathilde Mathieu.

Elle est kinésithérapeute du travail, et partage à ses +8500 abonnés sur LinkedIn au quotidien des astuces et conseils pour apprendre à « bouger ses fesses » au travail. 😅

Hâte que tu plonges dans cette interview, et bonne lecture. 🍵

Hola Mathilde, mille mercis d’avoir accepté mon invitation. Avant de rentrer dans le vif du sujet, peux-tu stp te présenter pour toutes les personnes qui ne te connaissent pas ?

Je suis Mathilde, j’ai 33 ans et je suis maman de deux petits garçons.

Je suis kiné libérale depuis 12 ans maintenant. Et pour parler de mon parcours professionnel, je me suis beaucoup formée au fil des années. J’ai commencé par de la thérapie manuelle généraliste, puis je me suis de plus en plus centrée sur le fonctionnement du dos.

Et comment en es-tu venue à la prévention ?

Par un déclic, enfin plutôt plusieurs déclics. J’ai revu une patiente que je n’avais pas vue depuis 2 ou 3 ans. Elle est revenue en étant opérée 3 fois du dos, et en me décrivant une situation tellement difficile. Ne plus pouvoir partir en vacances avec ses enfants, ne plus pouvoir s’asseoir et jouer avec eux, ne plus pouvoir les emmener à l’école par moments. Tout cela à cause de douleurs insupportables et irréversibles.

Et là je me suis dit : STOP. Je ne veux plus être la dernière roue du carrosse et je veux redonner le pouvoir aux gens concernant leur santé.

Je me suis donc formée à la prévention au travail et principalement dans la santé des personnes travaillant sur bureau.

Car non, bosser sur bureau n’est pas une activité reposante et agréable. Et oui, les problèmes de douleurs au bureau existent aussi et la sédentarité est une énorme problématique de santé publique.

J’ai commencé à poster sur Linkedin, pour donner de l’information et transmettre les clés aux personnes qui me lisent.

Merci pour cette présentation.

Ton surnom sur LinkedIn est « La WORKiné ». J’adore .

Tu as dû voir passer beaucoup d’erreurs de postures que les salariés font au bureau.

Peux-tu partager avec nous les postures courantes adoptées au bureau qui causent pourtant le plus de dégâts d’un point de vue musculaire et articulaire ?

LES POSTURES LES PLUS DANGEREUSES AU TRAVAIL

Alors, maintenant on le sait tous, il n’y a pas de bonne ou mauvaise posture. Le corps humain est fait pour tout faire. J’aime beaucoup cette phrase qui dit :

Le corps est la seule machine qui s’use plus vite si on ne l’utilise pas.

Evidemment, on retrouve des postures similaires chez les personnes qui restent assises longtemps.

Quand on est assis à travailler sur l’ordinateur, on enroule souvent le dos de manière générale. Le bas du dos (nos lombaires) et les thoraciques (le haut de notre dos) se retrouvent en position arrondies. On est avachi. Et nos cervicales en fonction de la position de notre écran sont soit très en flexion ou en extension.

Rappelons que la tête pèse lourd (environ 4 kg). Quand on a la tête projetée en avant, on augmente le bras de levier donc on augmente les contraintes.

Je dirais donc que ce qui pose réellement problèmes c’est la répétition.

Le mécanicien qui sert des boulons toute la journée, on imagine très bien qu’à la fin de la journée il ait mal au bras.

Et bien sur le bureau, c’est la même chose. On se met dans une posture fixe et on réalise les mêmes petits gestes toute la journée. Au fil du temps, nos articulations en payent le prix.

Et comment peut-on les éviter ? Y a t-il des signes précurseurs de douleurs musculaires/articulaires ?

LES SIGNES PRECURSEURS DE SOUFFRANCE AU TRAVAIL

La douleur est un messager de notre corps.

Quand on a une douleur, c’est qu’une partie de notre corps est en souffrance. Bien sûr, la majorité du temps elle s’en va. On est tous pareil, on a mal, on est motivé à faire des choses pour notre santé. Dès qu’elles sont parties, si on reprend les mêmes habitudes et les mêmes contraintes, les douleurs reviendront forcément.

J’aime beaucoup l’image du conducteur qui emmène sa voiture au garage. Le garagiste l’aide à réparer sa voiture. Le conducteur reprend ses clés et recommence aussitôt à rouler à 90 en 2e. Penses-tu que la voiture tiendra longtemps sans tomber en panne à nouveau ?

A titre d’exemple, quand on a déjà eu une lombalgie (douleurs dans le bas du dos), un quart des personnes auront un nouvel épisode de douleurs dans l’année. Bref il faut stopper la machine.

COMMENT EVITER LES SOUFFRANCES PHYSIQUES AU TRAVAIL

Connaître son corps

Je suis persuadée que plus on en connaît son fonctionnement, plus on est sensibilisé à en prendre soin. Depuis tout petit, on nous a coupés de nos sensations corporelles. Renouer avec notre corps et savoir écouter ses messages est une première clé primordiale.

Diminuer les contraintes

Avoir du bon matériel et surtout bien l’utiliser est important. La base est d’avoir de bons réglages et de savoir les adapter au fil de la journée. Mais prendre conscience de nos habitudes corporelles est primordial.

Par exemple, des personnes vont tourner la tête toujours d’un côté, ou d’autres vont avoir un coude dans le vide et donc leur épaule portera le poids du bras toute la journée. Et ça, c’est très difficile de s’en rendre compte par soi-même. On déséquilibre notre corps et c’est là qu’apparaissent les tensions musculaires puis au fil du temps les problèmes articulaires.

Rajouter du mouvement 

On le sait la sédentarité est un problème pour notre santé.

Vous avez 29 % de risques supplémentaires de mourir en étant assis plus de 10h par jour. Et 10h, ça va très vite entre le boulot, les transports et les loisirs numériques.

On est tous débordé avec des emplois du temps de folie. Alors je suis partisane d’intégrer du mouvement dans notre vie pro.

Varier la position sur notre fauteuil

Une fois tout au fond, une fois assis au bord…

Varier les assises

L’exemple du ballon est génial pour amener du mouvement tout en travaillant. Les bureaux assis debout sont une très belle opportunité d’intégrer de la variabilité dans son quotidien professionnel (je vous écris d’ailleurs debout face à mon bureau).

Se lever toutes les 1h / 1h30 est indispensable.

Ne pas respecter ses intervalles entraîne une hausse de la glycémie et de l’hypertension artérielle, y compris sur la journée du lendemain. Donc dès qu’une tâche est terminée, hop on se lève !

Y intégrer une pause active de quelques minutes

C’est BINGO. On peut très facilement faire travailler notre cardio, notre équilibre, notre souplesse ou le renforcement de nos muscles.

Contre balancer la position assise

Pour le faire, il est préférable de faire une activité physique modérée de 150 minutes par semaine ou de 75 minutes d’activité intensive.

Je sais que ces chiffres peuvent faire peur. Ne vous attardez pas dessus au début. Le tout est de se mettre en mouvement : donc un quart d’heure de marche ou une pause active par jour est toujours mieux que rien du tout. Et ensuite, on augmente au fil des jours.

Merci pour ces éléments de réponse

On imagine bien qu’en fonction des métiers, les risques ne sont pas les mêmes.

Peux-tu nous dire quels sont les métiers les plus susceptibles d’occasionner ce type de douleurs ? Et à l’inverse, ceux qui sont le plus à l’abri ?

LES METIERS À FORT RISQUE

C’est difficile de répondre à cette question, car pour cela il faudrait que j’aie réalisé tous les types de métiers. On se base beaucoup sur ce que nous partagent les travailleurs, car ce sont eux qui subissent les contraintes.

On peut bien sûr parler des contraintes environnementales : ce n’est pas la même chose de travailler au froid, au bruit ou dans un environnement sans lumière extérieure par exemple.

Et il y a également les contraintes psychologiques : le stress, l’accueil de personnes, l’équipe de travail, les managers… Qui peuvent également engendrer des tensions. On connaît tous l’expression : “J’en ai plein le dos”

Je dirais que chaque situation est unique et les classifier ne nous aiderait pas. Chacun vit une situation de manière différente et en tenir compte est une clé importante.

Et si on en est victime et qu’on souffre vraiment trop, quelles sont les étapes à suivre pour consulter un professionnel de santé et obtenir le traitement approprié ?

LES ETAPES A SUIVRE EN CAS DE SOUFFRANCE PHYSIQUE AU TRAVAIL

Il ne faut pas attendre d’en souffrir trop.

Commencer à en parler à son médecin généraliste

C’est très probable qu’il vous prescrive des séances de kiné.

Et désolée, Messieurs, dames, ne vous attendez plus à avoir un petit massage avec une lampe chauffante. Car vous l’aurez bien compris, ce qui est important, c’est de réhabituer votre corps à bouger : des exercices de mobilité et de renforcement musculaire vous seront donc proposés.

Ne pas retomber dans ses travers une fois les douleurs parties

On continue le mouvement : peu importe si vous continuez les mouvements de votre kiné ou que vous décidez de danser, le tout est de bouger (bien sûr, il y a les exercices de votre kiné sont généralement adaptés à votre situation présente, et il y a des choses plus adaptées que d’autre à faire, mais c’est primordial de prendre l’habitude de bouger)

Demander à l’entreprise si un ergonome peut intervenir

Ou tout autre professionnel de santé, qui serait habilité à vous prendre en charge. C’est d’ailleurs dans ce but que j’ai crée mon Bilan WORK’Bureau. Analyser le poste de travail et les postures pour repartir sur une base saine.

Yes ! Maintenant j’ai une question un peu plus fun pour toi.

Si les chaises de bureau pouvaient parler, quels conseils donneraient-elles pour maintenir une meilleure posture ?

“Bouge tes fesses”

Dans tous les sens du terme : Bouger les appuis sur notre chaise : une fois au fond, une fois sur une fesse, une fois une jambe en dessous … Bref ce qui nous va, mais de varier. On peut bouger sur notre chaise.

Et elle se mettrait même à vibrer quand j’y reste trop longtemps !! Cela me ferait penser à me lever dès que j’y suis assise depuis plus d’une heure !

À lire aussi : Harcèlement moral au travail : les conseils d’un avocat

Et la question de la fin que je pose à tous mes invités.

Quel est le meilleur conseil carrière que tu aies jamais reçu / entendu ?

D’être audacieux.

J’ai encore eu cette semaine une patiente, qui me disait qu’elle changeait d’activité professionnelle tous les 4 – 5 ans. Dès qu’elle ne se sentait plus alignée, elle relançait un nouveau projet.

J’aime beaucoup cette idée de chercher ce qui nous anime réellement. Car une fois que nous avons trouvé le message que nous voulons transmettre, notre ligne directrice nous semble toute tracée.

Je résumerais avec cette citation :

L’audace vous met en mouvement, l’action vous donne des résultats.

Mille mercis Mathilde pour cet échange fort riche en conseils pratiques. ❤

Et si tu souhaites aller plus loin, tu peux retrouver Mathilde par ici.

Elle propose également un bilan WORK Bureau qui permet d’analyser et d’optimiser le poste de travail à travers l’installation et le matériel, et également d’améliorer les postures et de soulager les douleurs à l’aide de mouvements et d’exercices.

Réserve ta place pour ton bilan ici.

Commentaires sur « “SOUFFRANCE PHYSIQUE AU TRAVAIL | PRENDRE SOIN DE SA POSTURE” »

  1. Stéphanie

    Cc Chloé
    Très intéressant cet article , ça donne des bonnes pistes pour changer quelques habitudes au travail . merci ☺️

    1. Mathilde

      Merci Stéphanie !! Je suis ravie si cela a pu t’être utile !! Le tout est de commencer : le premier pas commence souvent par une prise de conscience 🙂

  2. Gilberte

    Merci.

  3. Lydia

    Bonjour

    Je suis en perpétuelle recherche d’emploi donc j’occupe des CDD sur des postes de travail qui changent tout le temps. Il est donc impossible pour moi de changer ce poste ni même de demander un aménagement optimal pour moi a chaque fois.

    J’ai des douleurs qui ,avec l’âge, commencent a s’accentuer voire à jouer sur mon équilibre. Mais jusqu’ici je n’y faisait pas attention.

    1. Mathilde

      C’est vrai que de changer régulièrement de postes est compliqué. Mais vous pouvez très bien y intégrer des réglages simples et rapides et pouvoir ainsi diminuer les contraintes sur votre corps.
      Les douleurs sont des messages, elles ne s’en iront pas si vous ne mettez rien en place. Et il est important d’agir avant que le message ne se transforme en réel problème
      bon courage à vous

  4. Lydia

    Je ne faisait pas attention à mes douleurs mais elles sont devenues persistantes alors je suis aller voir le médecin. Il m’a prescrit du kiné et une IRM. Je vais commencer par le kiné et,avec les beaux jours, augmenter la marche.
    Je vais donc essayer de soulager cela et je suis contente de voir que c’est préconise.
    Merci

    1. Mathilde

      Vous avez raison de vous préoccuper de traiter les douleurs dans un premier temps. Et ensuite réintroduire du mouvement est primordial et diminuer les gestes répétés et avoir un poste de travail optimisé.
      Bon courage à vous, soignez vous bien

  5. Bonjour Mesdames,

    Merci pour cet entretien qui nous permet d’en apprendre un peu plus sur les signes que notre corps nous renvoie.

    Je mettrais en pratique vos conseils.

    Regards!

    1. Mathilde

      Bonsoir Yann,

      Je suis ravie d’avoir pu vous amener quelques éléments ! Il est primordial de bien connaitre son corps pour en prendre soin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Prestations Job Mentor

Candidat

Ton accompagnement à la
recherche d’emploi

Tu souhaites décrocher ton premier travail, tu es en reconversion ou tu as besoin d’être accompagné pour obtenir LE job de tes rêves ?

3 formules faites pour toi à la carte, avec l’accompagnement individuel, le coaching de groupe ou les formations en ligne. Des sujets divers : CV, lettre de motivation, entretien d’embauche…

École & centre de formation

accompagner vos étudiants
dans leur recherche d’emploi

Le soutien dont ils ont besoin pour booster leur projet d’insertion professionnelle et avoir tous les outils pour trouver du travail.

Formations en e-learning, ateliers de groupe, visioconférences ou conférences en présentiel pour décrocher un stage, une alternance ou un premier CDI.

Prêt à décrocher
ton job rêvé ?

Rejoins moi sur Instagram : tous les jours, dans la bonne humeur, des astuces pour être plus performant et efficace dans ta recherche d’emploi

[mailerlite_form form_id=2]